Introduction
Oui, mais seulement si la tension et la fréquence ne fluctuent pas trop. La tension du groupe électrogène doit rester entre 200V et 500V. Faites attention quand vous (dé)connectez d’autres charges (au-dessus de 250V), car cela peut causer des chutes et des pointes de tension. En cas de pointes de tension trop hautes, le chargeur de l’ordinateur (portable) ou de la télé pourrait être abîmé et ne plus marcher.
 
Exemple :
Vous connectez votre ordinateur portable (200W) à un groupe électrogène qui peut livrer jusqu’à 3000W. Si vous connectez aussi une ampoule de feu de route (2000W), une chute de tension se produira. Quand vous éteindrez l’ampoule, il y aura une pointe de tension. Si cette pointe est supérieure à 250V, l’alimentation de l’ordinateur portable sera abîmé et ne marchera plus.
 
Régulation
Vous pouvez réguler la tension à l’aide d’un condensateur, d’un transformateur variable  ou d’un AVR.
 
Si vous utiliser un condensateur, quelques différences de tension peuvent apparaitre. Les chutes et les pointes de tension doivent rester entre 200V et 250V afin de ne pas endommager l’alimentation de l’appareil (p. ex. un ordinateur).
 
Vous pouvez connecter un système d’alimentation sans coupure entre l’ordinateur et le groupe électrogène. De cette façon, vous faites en sorte que l’alimentation de votre appareil ne puisse pas être endommagée. Si vous équipez votre groupe d’un AVR, les différences de tension fluctuent entre 1 et 2%.
 
Le régime moteur est proportionné à la fréquence. Cette fréquence doit rester aussi constante que possible. Le réglage du régime moteur peut se passer de manière mécanique ou électronique.
 
Le régime du moteur peut dévier 3 à 5% de la valeur réglée par le limiteur de vitesse mécanique. Pour les petits groupes électrogènes (<6kVA), la fréquence doit se trouver entre 47 et 52,5Hz, tandis que pour les grands groupes électrogènes (>6kVA), la fréquence doit se trouver entre 47 et 51,5Hz. Si ces groupes électrogènes ne réagissent pas assez vite, des pointes de tension vont se produire en passant d’une grande charge à une petite charge.
 
Avec un limiteur de vitesse électronique, le régime moteur peut dévier de 0,25 à 0,5% de la valeur réglée. Ils ont un temps de réaction plus court afin de éviter des chutes et des pointes de tension.
 
Un groupe électrogène inverter n’aura jamais de fluctuations de tension. Les fluctuations de régime moteur ne jouent aucun rôle ici, ils n’influencent donc pas la tension finale.
 
La distorsion harmonique THD (total harmonic distortion en anglais)
Plus la distorsion harmonique est basse, mieux c’est. Les tensions ou courants harmoniques sont sinusoïdaux et ont une fréquence différente des fréquences fondamentales (50Hz ou 60Hz). Ils sont un multiple entier de la fréquence fondamentale.
 
Les distorsions harmoniques sont causées par des charges non linéaires (p. ex. une ordinateur). Ces distorsions peuvent faire bruler le câble d’un ordinateur, par exemple. Ainsi, la résistivité électrique augmente, ce qui fait encore plus augmenter la température. Cela peut mener à une situation dangereuse. S’il y a une distorsion harmonique, des courants de crêtes peuvent se produire, il peut y avoir plus de gaz d’échappement et il peut y avoir une perte de cœur.
 
Le taux de distorsion harmonique est le rapport entre la somme de toutes les puissances des composants harmoniques et la puissance de la fréquence fondamentale. Pour les ordinateurs, la valeur de la THD ne peut pas dépasser 0,1%.
 

Contact

WorldPowerFaqs

Tegelrijstraat 175
3850 Nieuwerkerken
Belgium

+3211586161

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Langues